DIY crème pour le visage

 

Aujourd’hui, je vous présente ma crème pour le visage maison, adaptée à ma peau sensible et qui me suis partout depuis un an déjà !

Maintenant que je suis au point (après 6 mois d’essais et 6 mois d’application, qui a dit que j’étais trop consciencieuse ?), je peux enfin vous livrer ma recette ! Et même plus qu’une recette au final car j’ai une version hiver, une version été, et une version crème de nuit anti-rides, rien que ça (quand on aime, on ne compte pas).


La recette de base de la crème 

Pour cette recette, je n’ai rien inventé, d’autres l’ont déjà fait avant moi et se sont sans doute inspiré d’autres personnes encore avant, comme le dit toujours mon père, personne n’invente rien tout seul !

Je suis donc partie de la recette d’Antigone (disponible ici) que j’ai consciencieusement raté la première fois. Je sais maintenant que ce ratage s’explique notamment par des conditions d’hygiène douteuses et un manque de pratique. Maintenant, je suis au point, mais du coup entre temps, j’ai modifié la recette car je pensais à la base que le problème venait de l’hydrolat.

Les ingrédients pour environ 30 g de produit fini : 

  • 10 g d’huile au choix en fonction de votre peau,
  • 10 g de gel d’aloe vera,
  • 8 g d’hydrolat au choix en fonction de votre peau,
  • 2 g d’Olivem 2000 (ou un autre émulsifiant de votre choix mais là je ne garantie plus les résultats !),
  • Un conservateur (10 gouttes en général),
  • Une fragrance (optionnelle).

Ces proportions me permettent d’obtenir une crème onctueuse, assez grasse pour maintenir l’hydratation durant les dures journées d’hiver mais assez légère pour pénétrer et pour ne pas avoir la peau qui brille sans arrêt. La consistance est parfaite pour moi ! On retrouve donc finalement sensiblement les mêmes proportions qu’Antigone avec 1/3 d’huile et 2/3 environ d’ingrédients hydratants.

La recette : 

Au bain marie, mélanger les huiles puis ajouter l’olivem. Bien attendre que l’olivem soit complètement dissous avant de le retirer du bain marie.

Hors du feu et après avoir attendu quelques minutes, ajouter le gel d’aloe vera et l’hydrolat en foutant vigoureusement le mélange jusqu’à ce que ça épaississe et forme une crème homogène (texture mayonnaise). J’utilisais au début le fouet manuel et j’ai opté recemment pour un mini-fouet électrique avec un embout spécial émulsion qui me donne un meilleur résultat de texture je trouve. Mais le mini-fouet manuel marchait très bien aussi donc pas d’inquiétude.

Cette crème laisse un léger voile gras au début qui pénètre quelques minutes après. Ma technique consiste donc à l’appliquer sur le visage, à aller prendre mon petit-déjeuner et à me maquiller ensuite si besoin, ce qui laisse largement le temps à la crème de bien pénétrer.

! Attention !

Avant de vous lancer dans toute recette cosmétique qui soit, veillez à tester les ingrédients sur votre peau avant (de préférence dans un endroit qui ne se voit pas), à bien respecter les dosages recommandés des produits, à vous laver les mains ainsi que à désinfecter tous les ustensiles et contenants utilisés (pour ma part, eau bouillante et alcool à 70°).  Je vous partage une recette mais je ne suis pas une professionnelle, ce qui marche pour moi ne donnera peut être pas le même résultat sur vous !

Ma crème de jour pour peaux sensibles 

Ingrédients pour 30 g environ :

  • 3 g d’huile de nigelle,
  • 4 g de macérât huileux de carotte,
  • 3 g d’huile de jojoba,
  • 10 g de gel d’aloe vera,
  • 8 g d’hydrolat de fleur d’oranger ou de rose,
  • 2 g d’olivem 2000,
  • 10 gouttes de cosgard,
  • 5 gouttes d’extrait naturel de vanille.

Pourquoi ces ingrédients ?

J’ai choisi l’huile de nigelle pour ses propriétés de lutte contre l’acné. Bon je n’en avais pas beaucoup mais tout de même un à 2 boutons régulièrement. Depuis que j’utilise cette crème, je n’en ai plus qu’un tous les mois et je passe parfois 2 mois sans en voir un seul ! Je ne pourrais pas garantir que ce changement est du uniquement à cette crème car j’ai aussi changé d’autres choses, notamment du côté alimentation.

J’ai repris le macérat huileux de carotte de la recette originale d’Antigone pour l’effet bonne mine en hiver puisque ce macérat favorise le bronzage grâce à sa forte teneur en vitamine A.

L’huile de jojoba a des propriétés calmantes, donc idéale pour les peaux sensibles. De plus, elle pénètre facilement et ne laisse pas de rendu gras.

Concernant l’hydrolat, cette fois ci je n’ai pas regardé du côté des propriétés mais de la disponibilité. En effet je trouve cet hydrolat de fleur d’oranger en vrac dans mon magasin bio, ce qui signifie 0 déchet ! Mais si j’en crois sa fiche de renseignement il tonifie, régénère et apaise la peau donc ce n’est pas si mal finalement pour ma peau sensible.

Choisissez donc des huiles et un hydrolat adaptés à votre propre peau !

Concernant le conservateur, je vous laisse choisir celui qui vous convient le mieux à l’utilisation.

La version été

Ingrédients pour 30 g  environ :

  • 3 g d’huile de nigelle,
  • 4 g d’huile de karanja,
  • 3 g d’huile de jojoba,
  • 10 g de gel d’aloe vera,
  • 8 g d’hydrolat de fleur d’oranger ou de rose,
  • 2 g d’olivem 2000,
  • 10 gouttes de cosgard,
  • 5 gouttes d’extrait naturel de vanille.

Oui je ne me suis pas vraiment foulé vous allez me dire puisque la seule différence est que j’ai remplacé le macérat huileux de carotte (qui donne bonne mine et favorise le bronzage) par l’huile de karanja qui a des propriétés de protection solaire (absorbe une partie des UVA et UVB), de prévention du vieillissement prématuré lié au soleil et microbiennes pour les peaux à problèmes. Elle s’utilise normalement en complément de filtres solaire minéraux, vous pouvez donc encore accentuer l’effet de protection solaire en rajoutant des filtres solaire à la recette. Attention tout de même, cette crème n’est pas une protection solaire !

La version crème de nuit anti-âge

Au lendemain de mes 25 ans, je me suis décidé à mettre une crème de nuit anti-rides, ce que je ne faisais absolument pas avant (je ne m’étais même pas de crème le soir). Mais puisque que tout le monde me dit qu’il faut commencer à 25 ans, j’ai obtempéré !

Ingrédients pour 30 g environ :

  • 3 g d’huile d’argousier,
  • 7 g d’huile d’argan,
  • 3 g d’huile d’avocat,
  • 8 g de gel d’aloe vera,
  • 8 g d’hydrolat de fleur d’oranger ou de rose,
  • 2 g d’olivem 2000,
  • 10 gouttes de cosgard.

Cette fois-ci, les changements sont un peu plus importants. D’abord j’ai augmenté légèrement la proportion d’huile, ce qui fait que la crème est légèrement plus grasse mais pour aller dormir cela ne me pose pas de problème. Et j’ai ensuite remplacé toutes les huiles.

Pour le choix des huiles, je ne me suis pas foulée non plus, j’ai choisi toutes celles ayant des propriétés anti-ride en général que j’avais déjà dans mes placards. Hormis leur propriété anti-ride, les huiles d’argousier, d’argan et d’avocat adoucissent la peau et facilitent la cicatrisation et la régénération de la peau (parfaite aussi donc après un léger coup de soleil). Je pense à terme supprimer l’huile d’avocat car je ne lui trouve pas d’autres utilisations pour le moment et que je tends à simplifier mes recettes afin d’avoir des produits multi-usages.

Et vous, vous utilisez quoi comme crème ?

* N’oubliez pas, chaque geste compte *

Pour me suivre sur Facebook c’est par ici !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s