L’aventure No Poo (3) – WO et SS

Je te vois venir de loin, si tu ne connais pas encore le concept du No Poo (un début de piste ici), tu te dis, mais de quoi elle me parle avec ces sigles ??? Et si tu connais, tu as sans doute déjà lu pas mal de choses à ce sujet mais cela reste pour moi la base donc je me devais de t’en parler aussi !

WO et SS : Késako ?

PS (oui ce n’est pas la fin et alors ?) : Non je ne vous ai pas abandonné depuis 3-4 mois et oui j’ai beaucoup pensé à vous. Depuis mon dernier article, j’ai trouvé du boulot (le chômage ça aide pour avoir le temps de rédiger des articles et se reposer et faire pleins de choses trop cool dans des associations mais c’est pas un but en soi et surtout ça nourrit pas très bien), j’ai déménagé, j’ai fait pas mal de tambouilles, j’ai profité de l’été, etc. Bref’, tout ça pour te dire que non je n’avais pas pleins de bonnes raisons de ne pas écrire de nouvel article mais quand même… 😉 Bon aller, j’en reviens au sujet qui t’intéresse parce que bon, ma vie, tu t’en bats les steaks je pense et tu as bien raison !

WO et SS : mais pourquoi faire ?

Ces deux techniques vont te permettre d’espacer petit à petit tes shampoings et de mieux réguler ton sébum. En tout cas moi, ça m’a permis de passer de deux shampoings par semaine à un tous les 9-12 jours en ce moment, et je ne compte pas m’arrêter là !  Bon en terme de temps pour en arriver là, j’ai mis environ 2 ans je dirais mais j’ai vraiment pris mon temps (c’est le cas de le dire). Je vous rassure, ça peut aller beaucoup plus vite !

Le Water Only (ou WO pour les intimes)

Le principe de base consiste à se laver les cheveux uniquement à l’eau. C’est mon but ultime mais je ne sais pas si j’y arriverais un jour !

Si vous faites des recherches sur internet ou sur des groupes spécialisés, vous allez entendre tout et son contraire quand à cette technique. Certaines suivent tout un protocole très strict et d’autres se passent simplement les cheveux sous l’eau, certaines utilisent des peignes, des brosses, des gants de toilettes, et d’autres rien du tout, etc. Personnellement, j’ai essayé plusieurs choses avant de trouver ce qui leur convient le mieux. Je vous donne ma technique mais comme je viens de le dire, il en existe tout un tas d’autres et celle qui fonctionnera sur moi ne marchera peut être pas sur vous, la clé c’est de tester !

Ma technique : d’abord je n’utilise que de l’eau chaude et uniquement de l’eau chaude. Je me mouille bien les cheveux, je commence par me masser doucement le cuir chevelu en insistant sur les zones ayant le plus tendance à graisser (haut/front, derrière les oreilles et la nuque), je passe ensuite la tête en bas pour bien faire la nuque car c’est là qu’ils graissent le plus chez moi, je reviens en haut, je recommence une dernière fois le massage du cuir chevelu et c’est fini. Bilan, ça me prend environ à peine 2 minutes. Ensuite, soit j’applique un soin hydratant (pointes sèches), soit je les essuie directement avec une serviette en microfibre (tout le temps), pas de rinçage acide pour moi et je laisse sécher à l’air libre (finition à l’air froid si besoin).

Même après des mois de pratiques, parfois ce n’est pas totalement réussi. Dans ce cas, j’ai remarqué qu’après les avoir brosser un bon coup le soir, le lendemain ils sont déjà beaucoup mieux. Du coup, en général j’en fait 2 entre chaque shampoing, ça me permet aussi de redonner du volume et de redessiner mes boucles entre deux lavages !

Quelques petits conseils pour bien réussir : 

  • Ne pas attendre que les cheveux soient gras comme une friteuse pour essayer, c’est comme laver une poêle à frire seulement avec de l’eau, c’est pas miracle !
  • Ne pas se décourager parce que les 4 premières fois ça n’a pas fonctionné, il faut trouver sa technique et ça peut être long.
  • Essayer de voir ce qui marche pour les filles ayant le même type de cheveux que vous (moi ils sont peu poreux, bouclés 2b-2c, type racine grasses/pointes sèches pour information).
  • N’oubliez-pas que parfois la technique la plus simple est celle qui marche le mieux 😉

Le Shampoing Sec (ou SS pour les intimes toujours)

Le principe est d’appliquer un produit industriel ou home made (je vous le recommande fortement) sur les endroits gras de votre chevelure (ou sur la totalité si besoin), vous savez, ces endroits qui luisent bien à la lumière ! Le produit va absorber ou faire disparaître le sébum et redonner du volume aux cheveux.

Alors là, ça a tout de suite bien fonctionné chez moi. J’ai testé assez rapidement les shampoings secs du commerce (quand je n’étais pas encore aux cosmétiques bio et home made) et je suis vite passer à leur version maison tout aussi efficace.DSC_2699

Bon alors on peut pas vraiment parler de recette car pour les blondes/châtain clair, un ingrédient suffit et pour les châtains/brunes, il n’en faut qu’un de plus ! Et niveau difficulté, je pense que si vous n’arrivez pas à faire ça… Comment vous dire ? … Je ne peux plus rien pour vous !

Ingrédients : 

  • de la farine de pois chiche (ou de la maïzena si tu t’en fou que ça soit pas bio, pas écolo, etc.),
  • du cacao sans sucre (pour les brunes/châtains foncé).

Pour les quantités, franchement, je fais au pif et ça marche toujours ! Il me semble mettre quand même plus de farine que de cacao. Après vous pouvez juger des doses en fonction de votre couleur de cheveux. J’achète encore du cacao en poudre en sachet mais je vais bientôt passé à sa version en vrac, j’aurais donc un produit final bio et zéro déchets !

Tadam !!! AuDSC_2698 final, ça ressemble à ça !

Pour l’application, là encore, chacun à sa technique, certaines l’appliquent sur toute la chevelure puis brossent bien après avoir attendu quelques minutes, d’autres comme moi appliquent une autre méthode. Personnellement je n’ai suivi les conseils de personne, j’ai simplement observé mes cheveux et fais ce qui me semblait le mieux.

Pour l’utiliser, je plonge quelques doigts dedans, j’ai donc du mélange sur le bout des doigts, et je les appliquent ensuite là ou j’en ai besoin (aux racines au niveau de la raie seulement, le reste on ne le voit pas). Je frotte avec mes doigts jusqu’à disparition total du mélange et je secoue mes cheveux la tête en bas, et voilà. Bilan, ça me prend environ 1 minute et l’effet visuel est direct ! Je vous mettrais une photo avant/après la prochaine fois si je n’oublie pas !

Quelques conseils pour bien réussir : 

  • Ne mettez pas trop de produit, ni trop près du cuir chevelu car le mélange risquerait d’étouffer votre cuir chevelu ou de vous causer des réactions pas très sympas (démangeaisons, etc.).
  • Vous pouvez utiliser cette technique avant de faire un WO, les deux sont cumulables, perso je n’ai jamais testé mais beaucoup le font.

 

Voilà pour ces deux petites astuces toutes simples !

 

Et toi, tu as déjà testé ? Ça a fonctionné ? Tu as d’autres astuces ?

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » Gandhi

Publicités

2 réflexions sur “L’aventure No Poo (3) – WO et SS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s