L’aventure No Poo (2) – Le coiffeur

Ciseaux

Je viens de me rendre compte hier que ça fait plus d’un an que je ne suis pas allée chez le coiffeur !

Je suis arrivée en région PACA début mars 2015 et ma dernière coupe par un coiffeur remonte à février 2015, avant de déménager donc. En arrivant dans cette nouvelle région, j’ai fait le tour des salons et finalement, j’ai trouvé ça très cher déjà et en même temps je voyais de plus en plus d’articles qui parlaient de filles qui se coupaient elles-mêmes les cheveux, alors je me suis lancée moi aussi !

Un an sans voir un coiffeur

Bon alors il faut quand même que je vous parle un peu de mes cheveux avant. Ils sont bouclés (type 2b – 2c je dirais) et donc j’ai toujours eu du mal à trouver une coupe qui me convenait. J’ai compris récemment que en fait, cela vient surtout du fait que les coiffeurs chez qui j’allais n’étaient pas spécialisés dans la coupe des cheveux bouclés/frisés et du coup, jusqu’à l’âge adulte, c’était vraiment une catastrophe… Je ne ressemblais à rien en sortant de chez eux ou si, en faite, surtout à un mouton mais je n’ai rien contre ces petites bêtes adorables et la plupart ne comprenaient pas ce que je leur demandais.

Une fois adulte, j’ai pu bénéficier de l’aide d’une amie coiffeuse (enfin plutôt 2) qui elles, comprenaient au moins ce que je voulais, donc déjà, ça allait mieux ! Mais voilà, en arrivant ici, ne connaissant pas de coiffeuse, je me suis dit qu’il fallait que je retrouve un salon (c’est pas le choix qui manque, il y en a au moins 8 dans ma rue). Et là, le hic :

  1. Je me souvenais bien des choix désastreux de l’époque où j’y allais
  2. J’ai halluciné en voyant les prix : quasiment rien en dessous de 40 euros, pour shampoing/coupe/brushing, alors que je reste à peine 30 minutes dans le salon et comprenez-moi bien, ça faisait 5 ans que je payais 10 euros (pour les copines)
  3. Cela impliquait de devoir faire un shampoing « cracra » en salon (alors que j’étais passé au no-poo) ou de devoir convaincre mon coiffeur de ne faire que la coupe (en faisant le shampoing chez moi avant).

Bref’ –> j’étais pas convainque par l’idée d’y retourner !

Du coup, en voyant pleins de témoignages de filles se coupant elles-mêmes les cheveux, je me suis dit, et pourquoi pas moi ? Et me voilà partie dans l’aventure !

Comment faire ?

Pour commencer, j’ai cherché sur internet des tutos en vidéo (Google Lilo est ton ami). J’ai pris la première vidéo trouvée (celle la) et je l’ai un peu adaptée à ma sauce pour correspondre à ce que je voulais. Je l’ai choisi car je voulais un dégradé mais au final je n’ai pas procédé vraiment de la même façon.

Matériel :

  • Des ciseaux !! (Mouahah, vous vous en doutiez non ?)
  • Une poubelle, ou un moyen de récupérer vos cheveux
  • Une glace pour contrôler ce que vous faites
  • Des chouchous ou pinces à cheveux pour les tenir au besoin

Bon par contre je ne vais pas vous mettre de tutos, il y en a déjà pleins sur internet, cela dépend de la nature de vos cheveux et de vos attentes donc mon tuto ne servirait qu’à 10 % d’entre vous, et encore. Mais vraiment, il y en a pleins à votre disposition !

J’ai testé deux options, la coupe (en suivant un tuto modifié donc) et la coupe des pointes. Pour la coupe des pointes, je fais plus simple, je prend chaque mèche une par une et je coupe toujours la même longueur (la largeur de mon doigt).

DSC_2557

Mes cheveux après légère coupe des pointes et à J+4 du dernier no-poo

Bilan

En 1 an, j’ai coupé vraiment mes cheveux 2 fois (quelques centimètres) et j’ai coupé les pointes (1 cm environ) 2 fois également. Je suis très satisfaite du résultat, ils n’ont pas plus fourchés que d’habitude même sans utiliser des ciseaux spécifiques de coiffure. J’ai gardé la même forme générale que la dernière coupe que j’avais eu par une vraie coiffeuse.

Alors ok, vous allez me dire que ça fonctionne surtout lorsque l’on veut simplement couper les pointes ou « rafraîchir » une coupe. Et finalement en plus c’est la seule option que j’ai testé car oui je veux que mes cheveux poussent poussent et poussent encore *_* (donc je ne vais pas m’amuser à tout couper). En tout cas, je peux vous confirmer que pour ça, ça fonctionne bien ! Et c’est toujours ça d’économisé chez le coiffeur. Au pire, si vous vous plantez, vous pourrez toujours y retourner après 😉

Alors ok (2), vous allez aussi me dire que j’ai les cheveux bouclés et que de toutes façons, ça se verra pas si je coupe 2 cm ou si je foire la coupe, certes. Et je suis bien d’accord d’ailleurs (mon copain n’ayant absolument pas remarqué les deux fois où j’ai coupé). J’ai même foiré un peu la 2ème coupe (trop court au dessus) mais au final, 2 semaine plus tard, je ne le remarquais même plus.

Du coup je pense continuer comme ça un bon petit moment !

Le seul conseil que j’aurais à vous donner c’est de bien regarder les tutos adaptés à vos cheveux et à la coupe que vous voulez et de vous lancer !  Au pire, vous pourrez toujours retourner chez le coiffeur… (ou pas d’ailleurs !).

PS : si vous coupez beaucoup beaucoup, pensez au don de cheveux (pleins d’informations sur internet à disposition) !

PS 2 : n’oubliez pas, coiffeur reste un métier (qui nécessite un apprentissage), donc ne vous attendez pas non plus à un véritable miracle =)

Des adeptes parmi vous des coupes à la maison ? Envie de vous lancer ?

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » Gandhi

Publicités

2 réflexions sur “L’aventure No Poo (2) – Le coiffeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s