Le lombricomposteur, une grande histoire d’amour !

DSC_2029

Cela doit faire maintenant 3 ans que c’est devenu mon meilleur ami Zéro déchet je crois. Je l’ai adopté suite à une démonstration réalisée par une association militante environnementale dans mon université durant la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (alias SERD, qui a lieu tous les ans). A l’époque, je ne connaissais pas encore ce concept, j’en étais resté au composteur classique de jardin et je pensais qu’habitant en appartement, il n’y avait pas de solution pour moi. Mais j’avais tout faux !

 Comment adopter un lombricomposteur ?

Le concept : le principe est quasiment le même que pour un composteur classique à la différence qu’ici les vers (de compostage) sont intégrés dès le départ dans le lombricomposteur par l’homme et que ce système est adapté pour les appartements ! Le recyclage des déchets verts est donc plus rapide que dans un composteur classique. Les vers n’étant pas tout à fait les mêmes que dans un composte classique, la liste des aliments bons/pas bons pour les vers est légèrement différente. Cela permet donc de réduire considérablement ces déchets et de les transformer en engrais.

Le lombricomposteur fonctionne avec un système à étage (moi j’en utilise 2 pour les déchets d’un couple). Dans le panier du dessus (photo 1), j’y met mes déchets frais et j’ajoute régulièrement du carton (par exemple les rouleaux de papier toilette) et autres matières en papier très peu modifié (sans encre, etc.). Dans le deuxième bac (photo 2 et 3), il y a mes déchets précédents, qui sont déjà en grande partie transformés par les vers.

Lombricomposte frais      Lombricomposte après un mois sans ajout      DSC_2025

Lorsque j’estime que ce bac est assez Engrais du compostetransformé, je le retire, enlève les derniers vers présents pour les remettre dans le bas de déchets frais et je laisse sécher à l’air libre. Une fois sec, je tamise à l’aide du panier (qui a des petits trous pour permettre la circulation des vers entre les différents étages). et j’obtiens…

Tadam ! Un beau terreau prêt à l’emploi pour mes cultures de balcon (j’en parlerais prochainement mais je n’ai pas vraiment la main verte a priori…).

En dessous de ces différents étages, on retrouve un bac (en forme d’entonnoir sur la photo tout en haut) qui permet de collecter le jus constitué de l’eau contenue dans les aliments. Ce jus est un engrais liquide qui peut être utilisé pour les plantes, il doit être dilué au minimum dans 10 fois son volume avec de l’eau. Vous pouvez facilement récupérer ce jus grâce à un système de robinet sur les modèles vendus sur internet (comme le mien).

 

Le prix : il me semble avoir payé le mien aux alentours de 90 € il y a 3 ans. Il est toujours en vente ici actuellement à 80 €, fourni avec les accessoires de base. Il existe bien sûr d’autres modèles et vous pouvez même choisir la fabrication artisanale maison (en polystyrène, bois, plastique, etc.), pleins de tutos sont à votre disposition sur internet pour ça. Nous en avons d’ailleurs un sur mon lieu de travail, réalisé à base de caisses en plastiques et de bois.

Mon expérience : depuis 3 ans, je crois que j’ai tout vécu (ou presque) avec lui ! Il a connu 3 déménagements déjà, a vécu dans la cuisine 2 fois et 1 fois sur un balcon, est déjà mort totalement (trop chaud en été sur le balcon), a déjà senti très fort, à déjà développé des moucherons, etc. Bref, tous les petits problèmes que vous pouvez rencontrer avec ! Un seul mot d’ordre, ne pas se décourager, chercher la solution et continuer ! Pour le reste, c’est vraiment que du bonheur =)

Mon avis : je ne peux tout simplement plus m’en passer !

Les avantages : 

  • La diminution drastique du poids et du volume de la poubelle, surtout si comme moi vous consommez pas mal de fruits et légumes,
  • La praticité, en faite c’est juste comme une 2ème poubelle,
  • Il n’y a pas d’odeur une fois le lombricomposteur fermé (par contre ouvert, ça peut sentir assez fort),
  • Vous en tirez de l’engrais liquide et du terreau pour vos plantations (ou pour donner aux personnes qui jardinent dans votre entourage).

Les inconvénients :

  • Les petites désagréments qui peuvent arriver (parfois) : les moucherons, les odeurs insupportables (quand il est ouvert), la mort des vers, etc. Mais à chaque problème, il y a des solutions, il suffit de chercher sur internet 😉
  • Les aliments que l’on ne peut pas mettre dedans tels que les agrumes, les oignons, ails et échalotes et bien sûr, tout ce qui ne se composte pas comme la viande et le poisson, les matières grasses, etc.

 

Quelques références : 

 

Et vous, vous connaissez ? Vous en avez un ? Vous avez envie de découvrir ?

* N’oubliez pas, chaque geste compte ! *

Publicités

7 réflexions sur “Le lombricomposteur, une grande histoire d’amour !

  1. Nous en avons un oui, même deux, depuis un peu plus d’un an maintenant.
    Parmi les inconvénients, on a connu « la fuite des vers » 😉

    mais nous sommes vraiment satisfaits, moins de déchets (le reste, poireaux, ails.. part dans un compost traditionnel), du « terreau » pour le potager. C’est top 🙂

    Aimé par 1 personne

    • J’ai connu aussi la fuite des vers, mais ils ne vont en général pas bien loin (rayon d’un mètre autour chez moi). Vous ne mettez pas les poireaux ? J’avoue que moi je les met, j’avais juste lu de ne pas mettre les agrumes, oignons et ails. Bon après réflexion, c’est vrai que les poireaux c’est un peu la même famille que les oignons… ^^

      Aimé par 1 personne

      • Désolée de ne pas t’avoir répondu plus tôt 😉 C’est ça, c’est la même famille ! Après tout dépend de la quantité (ici on a BEAUCOUP mais vraiment BEAUCOUP de poireaux) mais il vaut mieux éviter oui..
        Sinon nos vers ont fait aussi 1 mètre, malheureusement pour eux, ils sèchent sur place ou ils rencontrent un de nos chats..

        J'aime

  2. Pingback: L’aventure No Poo (3) – WO et SS | petite plume verte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s